Un corps sain dans un esprit sain.

Un corps sain dans un esprit sain.

Publication: 31.01.2021

« L’eau thermale fait des miracles pour le corps et l’esprit », selon Julianna Felföldi (cheffe du département chez Honegger), originaire de Hongrie. Et elle sait de quoi elle parle, car Budapest est la capitale des sources thermales.

« Un proverbe hongrois affirme qu'il suffit d’enfoncer son bâton de marche dans le sol de la puszta pour faire jaillir de l’eau chaude ! Bien sûr, c’est un peu exagéré de dire cela, mais il y a une part de vérité : en Hongrie, on ne compte pas moins de 1300 sources d’eau thermale, dont 300 alimentent les thermes.

C’est pourquoi la Hongrie est l’un des pays du monde qui propose l’offre la plus vaste en matière d'établissements thermaux. Ils sont particulièrement appréciés, tant par les Hongrois que par les touristes, et ils sont très différents les uns des autres : depuis les bassins traditionnels d’eau thermale jusqu’aux bains à sensations avec sauna, massages et toboggans aquatiques, il y a de tout. Mais c’est certainement à Budapest que l’on trouve les bains qui sont les plus riches en histoire. Cette ville est à la fois notre capitale et un remarquable établissement de cure thermale ; c’est unique au monde.

Mais quelles sont les caractéristiques exactes de l’eau thermale ? Eh bien cette définition varie d'un pays à l’autre. En Hongrie, il s’agit d’eau minérale de source qui atteint une température supérieure à 30 ° Celsius. Si son efficacité a été confirmée par des études, elle a le droit de mettre en avant ses propriétés curatives.

HoneggerAG2021FebruarNLChur02.jpg Moi, en tant que Hongroise, je suis fermement convaincue que nos eaux thermales font vraiment merveille. Elles contribuent à lutter notamment contre les maladies inflammatoires chroniques des articulations ainsi que contre les rhumatismes.

Elles ont aussi un effet très positif sur les névrodermites, les psoriasis et les maladies gynécologiques. Pour ma part, séjourner longuement au sein des établissements thermaux est essentiel pour ma paix intérieure, pour me détendre.

C’est pour cela que, dès que je peux, je retourne en Hongrie une fois par an et que je m’offre un programme complet de bien-être.Cela me permet de trouver un équilibre, hors de mon quotidien souvent bousculé. C’est pourquoi je n’ai pas choisi mon mot d’ordre par hasard : un esprit sain dans un corps sain ! »

Le pouvoir de la chaleur
Le fait de se baigner dans de l’eau minérale thermale chaude a une action apaisante sur l’ensemble de l’organisme. Le corps se réchauffe, les vaisseaux sanguins se dilatent, la pression sanguine baisse, la fréquence cardiaque augmente, et le métabolisme est stimulé.

Les points chauds de Hongrie et de Suisse
Les bains les plus appréciés de Budapest sont le bain Széchenyi (le plus important de la ville), le bain Gellért ainsi que le bain Lukács. Ce dernier est l'un des plus anciens de la capitale, et, dès le 12e siècle, il était fréquenté par les chevaliers. Pour en savoir plus rendez vous ici. 

Et si l'on ne veut ou ne peut pas se rendre en Hongrie, on trouve également en Suisse un nombre considérable d'établissements thermaux. Ici,vous en aurez un aperçu. 

À propos de Julianna Felföldi
Depuis 2019, Julianna Felföldi est cheffe du département chez Honegger.

fermer