La numérisation ne date pas d’hier

La numérisation ne date pas d’hier

Publication: 01.01.2019

Des premiers ordinateurs pour tenir une comptabilité jusqu’aux normes numériques actuelles en Facility Management, la numérisation nous a fait gagner en rapidité, en précision et en qualité.

« Balai ! balai ! que cela finisse ! » Comme Goethe le contait, jouer à l’apprenti sorcier n’est pas sans risque. Toutefois, ce qui tourna au désastre dans son célèbre poème est aujourd’hui devenu réalité grâce à la numérisation : des appareils intelligents accomplissent non seulement des tâches manuelles, mais assurent aussi leur gestion et leur surveillance. La numérisation, qui a révolutionné des branches entières, est pourtant moins récente que l’on pourrait le croire. Preuve en est chez Honegger SA.


Walter Honegger, notre fondateur, cherchait déjà comment accélérer, sécuriser et améliorer certains processus ainsi qu’à en diminuer le coût. À l’instar de nombreux autres fondateurs d’entreprises, il était un pionnier de la numérisation. La mécanisation et l’automatisation des processus d’abord, puis leur numérisation, s’avérèrent souvent la solution.


Du virement bancaire à la gestion numérique

La numérisation a véritablement fait son entrée chez Honegger SA à partir des années 1980, avec l’introduction du premier logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur) qui permettait la mesure numérique et l’impression de plans. C’est aussi pendant cette décennie que l’on versa pour la première fois les salaires par voie numérique. Au départ, les collaborateurs se sont montrés très résistants et méfiants, car ils ne recevaient plus leur paye en main propre, en liquide ou sous forme de chèque, mais directement sur un compte bancaire.


Dans le domaine du Facility Management, le tournant numérique offre une multitude d’opportunités en matière de gestion et de surveillance des processus et des bâtiments. Grâce aux données météorologiques ou d’utilisation des salles, les systèmes intelligents connectés assurent une atmosphère intérieure et une occupation des places de travail optimales. Des capteurs détectent les impuretés et génèrent directement un mandat de nettoyage pour les éliminer. Nous faisons profiter nos clients de cette plus-value en leur proposant des solutions taillées sur mesure grâce aux données collectées dans notre système informatique.


Convaincre les collaborateurs

Bien qu’aujourd’hui nous ne puissions plus envisager de nous passer des ordinateurs, des tablettes et des smartphones dans notre travail quotidien, notre défi le plus important était et reste de convaincre nos collaborateurs de rejoindre le mouvement. Le numérique permet d’améliorer et de mieux sécuriser les processus uniquement si les collaborateurs suivent la même évolution. Pour ce faire, nous avons besoin de former, d’informer et de comprendre qu’une évolution permanente implique des défis constants. Mais une ouverture d’esprit à cet égard en vaut la chandelle, car la numérisation nous a permis de gagner en précision, en rapidité et en qualité.

Auteur: Stefan Honegger, président CA Honegger SA

fermer