La musique met du baume au coeur.

La musique met du baume au coeur.

Publication: 31.10.2021

« Pour me mettre de bonne humeur, j’écoute les voix de l’Afrique », déclare Nicolas Ndiyo (Transporteur chez Honegger) du République démocratique du Congo. Il sait qu’elles chassent la tristesse et les pensées négatives.

« Dès que j’écoute de la musique, toute la tristesse que je peux ressentir s’envole. La musique chasse toute pensée négative, elle fait disparaître la mauvaise humeur, et ce, dès les premières notes. C’est mieux qu’un médicament, et, comme on dit : elle met du baume au cœur. Et je n’exagère pas quand j’affirme que la musique incarne, selon moi, le sens de la vie. Elle me donne de la force, elle me fournit de l’énergie, et, dans le même temps, elle me détend. Je pourrais presque dire que tout est plus facile avec de la musique. Que demander de plus ?

Quand j’étais plus jeune, j’ai assisté à énormément de concerts, mais c’est moins le cas aujourd’hui. Ce n’est pas pour autant que ma passion s’est éteinte. Mon pays, la République démocratique du Congo, a la chance d’être le berceau de nombreuses stars de la musique du monde, par exemple, Bongo Man, Koffi Olomidé et Papa Wemba. Mais ce que je préfère, c’est la musique religieuse, par exemple, le gospel. Les voix de l’Afrique sont chargées d’émotion et elles me touchent directement au cœur.

En Afrique, les gens adorent danser. Quand on entend notre musique, on n’a pas la moindre chance de rester assis. Souvent, on utilise différentes sortes de tambours et d’instruments à percussion qui donnent le rythme.
 

HoneggerAG2021NovemberTransporteur02.jpg En Afrique, musique et danse sont indissociables. Et bien souvent, nos chansons sont des récits qui racontent toute une histoire. Comme vous pouvez le constater, la musique, c’est bien plus que du son, la musique, c’est la vie ! »

Un temps fort de la musique africaine
La musique est la passion de beaucoup de gens. Et c’est notamment la musique africaine qui rend tout de suite presque tout le monde de bonne humeur. En Suisse, la Pentecôte africaine fait battre le cœur des fans de musique du monde. Ce festival, où l’on peut écouter une foule de concerts donnés par les plus grandes stars de la scène, flâner sur un marché bariolé et faire de délicieuses pauses culinaires, c’est un peu d’Afrique qui rayonne en Suisse. Comme son nom l’indique, chaque année, autant que possible, il a lieu à la Pentecôte.

À propos de
Depuis 2012, Nicolas Ndiyo est transporteur chez Honegger.

fermer