Une gestion énergétique durable dans le domaine de l’éclairage de bureau

Une gestion énergétique durable dans le domaine de l’éclairage de bureau

Publication:01.02.2018

Pour les entreprises comme Honegger SA, une efficacité énergétique performante et durable revêt la plus grande importance. Une attitude visant l’efficacité énergétique permet de préserver l’environnement et de réduire les coûts. Augmenter l’efficacité énergétique est simple lorsque l’on sait comment faire. Quelques idées et remarques au sujet de l’efficacité énergétique dans le cas de l’optimisation d’un éclairage de bureau figurent ci-dessous.

Une entreprise peut par exemple économiser beaucoup d’énergie en optimisant son éclairage de bureau. L’aperçu des calculs ci-dessous le prouve de manière saisissante.

La situation initiale et le plan du projet concernent le remplacement des tubes fluorescents par un éclairage LED dans des espaces de bureau de 1500m2. 350 tubes fluorescents de 120 cm ont été remplacés. Les coûts énergétiques s’élèvent à CHF 0.17/kWh. L’installation est incluse dans le calcul total des coûts.

 

Totalité des frais

Gesamtkosten

 

Explications du graphique

Les coûts annuels pour l’éclairage des espaces de bureau mentionnés ci-dessus avec des ballasts conventionnels (KVG) s’élèvent à CHF 16 080.– (frais d’entretien inclus). Grâce à la nouvelle génération de ballasts électroniques (EVG), les coûts annuels s’élèvent à CHF 13 425.– (frais d’entretien inclus). Une modernisation en passant à l’éclairage LED implique des coûts d’investissement de CHF 25 000.–. Par conséquent, cette variante est la plus coûteuse jusqu’à la deuxième année d’exploitation. Mais dès la quatrième année d’exploitation, ce modèle s’avère être le moins cher. On peut donc parler de bénéfices multiples :

-La période d’amortissement est courte : 2,5 ans.

-Les coûts énergétiques économisés sur quatre ans s’élèvent à CHF 27 000.–.

-Sur une période de quatre ans, il ressort une réduction des émissions de CO2 d’environ 75 000 kg.

-Grâce à des puissances électriques moins élevées, le prix de raccordement à la centrale électrique est également réduit.

-La qualité de la lumière dans les bureaux et les salles de conférence est considérablement améliorée, les bruits de scintillement ou autres ne surviennent plus.

De plus, le climat de travail est nettement amélioré et les absences au travail pour cause de maladie sont moins fréquentes.

-La consommation réduite d’énergie a une influence positive sur les charges thermiques internes. Ces dernières ne doivent pas être évacuées par de coûteuses installations frigorifiques ou de climatisation, ce qui a bien sûr un effet positif sur le décompte des charges de l’immeuble.

-Les travaux de maintenance tels que le remplacement des tubes fluorescents, des démarreurs ou des ballasts sont pratiquement réduits à zéro.

Avec le savoir-faire correspondant et quelques mesures décisives, l’efficacité énergétique peut-être augmentée facilement. Une bonne planification, un financement adéquat et un ordre des priorités judicieux sont déterminants pour la mise en œuvre de telles mesures.

La prise de telles mesures est dans tous les cas rentable, notamment sur le long terme : réduire sa consommation d’énergie contribue non seulement à la protection de l’environnement, mais permet également d’alléger le budget.

 

fermer