Premier coup de pioche pour la nouvelle laverie centrale WashTec SA

Premier coup de pioche pour la nouvelle laverie centrale WashTec SA

Publication: 21.06.2021

Honegger construit sa propre laverie centrale à Niederbipp (BE). Dans un entretien, le président du Conseil d’administration, Stefan Honegger, explique en quoi ce projet est innovant.

Suite à une phase intense de planification, fin mai 2021, le premier coup de pioche a été donné pour WashTec SA. Sur la photo principale, de gauche à droite: Philippe Lac (directeur de Cleantex, HLD), Ariste Baumberger (CEO de Honegger), Stefan Honegger (président du Conseil d’administration de Honegger), Patrick Müller (architecte) et Martin Jost (chef de chantier en travaux publics).

Entretien avec Stefan Honegger, Président du Conseil d’administration Honegger SA

Stefan Honegger VR_WEB.jpg Stefan Honegger, vous êtes le fondateur de WashTec SA. Pourquoi la société Honegger a-t-elle décidé d’avoir sa propre laverie ? 
La nécessité de construire WashTec SA, et sa compétitivité, reposent sur trois motifs principaux. Pour commencer, en ayant notre propre laverie, nous souhaitons rendre plus efficace le processus de lavage de nos propres textiles de nettoyage. Ensuite, nous sommes convaincus que d’autres entreprises, institutions ou communes vont rechercher de plus en plus des solutions de qualité professionnelle pour le traitement des textiles de nettoyage.

Pour finir, grâce au site de Niederbipp, nous sommes implantés en un lieu situé à proximité de nombreuses entreprises pharmaceutiques, et, ainsi, dès lorsque celles-ci ont besoin de traiter des textiles en salle blanche, nous pouvons aussi proposer des prestations à ce secteur.

Quand le potentiel d’une laverie d’entreprise a-t-il été identifié ?
En 2018, lors d'une analyse interne, nous avons constaté que cette manière novatrice de traiter les textiles de nettoyage constituait un énorme potentiel pour Honegger. Comparativement, le processus de traitement traditionnel était inefficace et pas suffisamment écologique.

En identifiant les exigences dans ce domaine et en simulant divers scénarios, j’ai eu la confirmation que le traitement centralisé permis à présent par WashTec SA constituait la meilleure option.

Vous avez évoqué l’importance de la proximité géographique du secteur pharmaceutique. Quelles sont les autres raisons qui ont fait que Honegger a choisi de s’installer en Haute-Argovie ?
Grâce à une implantation centralisée, sur le Plateau suisse, nous souhaitions être dans un endroit bien desservi. Il fallait également un lieu qui réponde aux besoins spécifiques d’une laverie en matière d’eau et d’énergie. La commune de Niederbipp remplit toutes ces conditions.  

À présent, le premier coup de pioche a eu lieu. Quelles seront les prochaines étapes de ce projet de construction, et, parmi celles-ci, quelles seront les étapes intermédiaires les plus importantes pour la création d’une laverie ? 
Premièrement, la construction du bâtiment suit diverses étapes telles que le creusement des fondations, le bétonnage, la pose de la charpente métallique ou l’habillage. Puis, l’aménagement intérieur sera très exigeant.

Pour ce faire, il faut installer et relier entre eux de nombreux éléments techniques complexes. Enfin, il faut raccorder notre immense parc de machines. L’intégralité de ce travail d’aménagement prendra environ sept mois pour être achevé.

Et combien de temps doit-on attendre avant la mise en service finale ?
En nous basant sur les plans actuels, nous partons du principe que le chantier devrait être terminé à l’été 2022. Ensuite, la mise en service sera accompagnée de différents tests permettant de garantir la sécurité et la qualité des processus.

Pour finir, nous demanderons la certification de ces processus. Je compte bien qu’à l’automne 2022, nous commencions avec de petites quantités et qu’à partir de 2023, nous puissions progressivement traiter des volumes de plus en plus importants.

Merci, Stefan Honegger, de nous avoir accordé cet entretien !

fermer