Cap sur l’avenir avec agilité et capacité d’adaptation

Cap sur l’avenir avec agilité et capacité d’adaptation

Publication: 01.12.2019

Avec la fin d’année vient généralement l’heure du bilan et de l’autocritique. Une démarche qui conduit aussi une entreprise à définir sa future orientation. Mais pour y parvenir avec succès, il ne suffit plus aujourd’hui de tirer des conclusions du passé et du présent. Ariste Baumberger, CEO, explique les facteurs imprévisibles qui pèsent sur la planification stratégique de l’avenir.

« En se penchant sur le passé, on contemple aussi l’avenir ». Telle est la citation du mois de décembre dans notre calendrier Honegger 2019. Même si cette formule est très vraie, elle reste néanmoins incomplète dans sa portée et sa signification.

Le passé et le présent comme base

Il est indéniable que le présent pose les jalons de l’avenir. Le « ici et maintenant » marque le point de départ du futur. Toute pensée et toute action ont un impact particulier sur l’avenir proche ou lointain. À cela s’ajoutent également les expériences passées.

Une époque marquée par le changement

Réflexion faite, ce discours quasi philosophique est aussi pour nous, en tant qu’entreprise, le véritable défi de notre époque. Il est en effet difficile d’évaluer et de planifier notre avenir uniquement à partir de circonstances et d’enseignements tirés du passé et du présent. Les grandes tendances de notre époque déterminent notre futur, à savoir : la mondialisation, la mutation technologique, l’évolution sociétale et la numérisation. Et leurs conséquences sont considérables. Les entreprises opèrent dans un contexte où processus et résultats sont de plus en plus incertains. L’environnement du marché connaît une évolution galopante et devient de moins en moins prévisible. Le développement des produits et des technologies est marqué par une complexité et une dynamique en hausse exponentielle. Pour les entreprises, le défi majeur consiste à déceler parmi toutes les tendances technologiques celles qui seront demain décisives et profitables pour elles.

Prendre conscience et agir au plus près de la situation

Pour assurer l’avenir d’une entreprise, il faut savoir gérer le paramètre « incertitude ». Chez Honegger SA, nous surveillons, analysons et évaluons en permanence nos développements. Nous remettons constamment en question les avantages générés pour nos clients et réajustons en conséquence notre gamme de services. C’est la raison pour laquelle nous œuvrons avec un maximum d’agilité. Si nécessaire, nous prenons les décisions rapidement puis les mettons en œuvre au plus vite. Si la mesure adoptée ne produit finalement pas le résultat escompté, nous réagissons et rectifions le tir rapidement.

Les collaborateurs comme moteur

Impliquer les collaborateurs dans la démarche fait partie des grands défis. Le changement exige une forte capacité d’adaptation et de développement non seulement de la part de l’entreprise, en tant qu’entité, mais aussi de la part de chaque collaborateur. Pour y parvenir, il est impératif de faire en sorte qu’il ne soit pas perçu comme une menace mais bien comme une opportunité. Pour qu’une personne se sente motivée et accepte la nouveauté, il faut que la dimension « opportunité » prime dans sa perception du changement. Dans le cas contraire, elle risque, par peur, d’adopter une attitude défensive et d’opposition. Et, comme chacun sait, la peur est mauvaise conseillère.

Nous sommes donc tous appelés à être attentifs aux développements qui nous entourent, à identifier les opportunités qui se présentent à nous et à les exploiter de manière profitable pour notre entreprise. Ensemble, relevons ce défi.

Avec mes salutations collégiales,

Ariste Baumberger

fermer