«Pour l’année prochaine, nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux.»

«Pour l’année prochaine, nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux.»

Publication: 01.01.2018

Qui dit nouvelle année dit souvent nouveau souffle et nouvel élan. Pour 2018, Honegger SA prend de nombreuses bonnes résolutions. Dans un entretien à deux voix, Stefan Honegger (SH), propriétaire et jusqu’alors CEO de Honegger SA, et Ariste Baumberger (AB), son successeur, abordent les objectifs ambitieux et les changements radicaux prévus l’année prochaine.

M. Honegger, parmi les performances et réussites d’Honegger SA en 2017, desquelles êtes-vous particulièrement fier?

SH: Je suis très satisfait que nous ayons pu largement atteindre les objectifs fixés pour 2017, continuer à consolider nos lignes directrices et gérer nos effectifs.

Tant au niveau personnel qu’à l’échelle de l’entreprise, 2018 s’annonce riche en changements profonds. Vous passez les rênes à Ariste Baumberger, qui a longtemps occupé le poste de directeur Services centraux. Selon vous, quels aspects de votre style de management devrait-il perpétuer?

SH: Ariste travaille depuis longtemps déjà chez Honegger et connaît la marque de fabrique de l’entreprise. Je veux dire qu’il sait ce qui est important à mes yeux, mais qu’il réussira certainement à imprégner la direction de sa personnalité et c’est une chose positive. Ce changement sera rafraîchissant et motivant.

M. Baumberger, comment ce changement s’annonce-t-il, c’est-à-dire quelles nouveautés apporterez-vous à la direction des affaires d’Honegger SA?

AB: Pour moi, le renforcement de nos structures opérationnelles occupe une place primordiale. À l’échelle de l’entreprise, nous nous sommes acquittés de nos devoirs en établissant des réglementations de suppléance claires entre le président du Conseil d’administration, le président de la direction et le directeur financier. Ces deux dernières années, nous avons aussi instauré des structures de suppléance claires et solides au sein des Corporate Centers. À présent, j’attends que nous implémentions la même stabilité à tous les postes de cadre, tant au niveau des régions que des succursales, afin que nous soyons préparés à autant d’imprévus que possible à tous les échelons.

Quels sont les autres défis qui attendent Honegger SA en 2018?

AB: À mon avis, la numérisation croissante de tous les aspects du quotidien est le plus grand défi auquel nous devrons aussi faire face l’année prochaine et vraisemblablement les suivantes. Dans ce domaine, les changements pour les collaborateurs sont l’obstacle le plus difficile à surmonter. Les processus et applications familiers seront remplacés par de nouveaux mécanismes et systèmes. Ces innovations exigent une grande flexibilité, capacité d’abstraction et ouverture au changement de la part de tous les collaborateurs. En outre, nos orientations stratégiques influencent la culture de l’entreprise dans son ensemble. Il ne faut pas sous-estimer l’ampleur du défi pour nos employés.

Et comment l’entreprise fera-t-elle face à ces obstacles?

AB: Afin de préparer de manière ciblée nos collaborateurs à ces changements, nous établirons au cours des prochains mois un concept de développement du personnel incluant un état des lieux et des profils d’exigences avec l’aide d’un intervenant externe. Nous définirons ensuite de manière ciblée les besoins en fonction des lacunes éventuelles et entreprendrons les mesures nécessaires. Parallèlement, nous pourrons également compter sur le soutien de partenaires externes pour mener à bien les projets informatiques en cours, notamment les implémentations, en mettant en place une gestion professionnelle des projets.

En début d’année, les bonnes résolutions sont de mise. Allez-vous en prendre pour votre entreprise?

SH: En général, les bonnes résolutions sont déjà abandonnées au bout de quelques jours (rire). Mais nous avons bien entendu défini des objectifs pour l’année à venir. Outre les objectifs financiers habituels, nous souhaitons surtout que nos projets progressent significativement, notamment l’introduction réussie du logiciel CAFM, un outil de planification, d’exécution et de contrôle pour le Facility Management, l’évaluation d’une solution de remplacement pour notre programme Entreprise Resource Planning, ainsi que la création d’un concept de formation.

Quels espoirs concrets nourrissez-vous pour l’entreprise en 2018?

AB: Pour l’année prochaine, nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux. D’une part, nous souhaitons continuer à renforcer notre activité de base d’un point de vue opérationnel au niveau de la production et utiliser cette stabilité comme tremplin pour accroître encore nos activités de nettoyage. Pour ce faire, nous avons d’ailleurs investi massivement dans les structures de vente. D’autre part, comme l’a laissé entendre Stefan, le remplacement de notre solution de nettoyage, dont nous sommes propriétaires, figure parmi nos projets ambitieux afin de renforcer notre activité de base. Par ailleurs, le développement de nos orientations stratégiques Facility Management, Cleanroom et Healthcare supposera aussi un grand investissement de notre part.

Et vous, M. Honegger, quels sont vos souhaits pour Honegger SA en 2018?

SH: Je souhaite à tous nos collaborateurs une bonne santé et beaucoup de joie dans leur vie privée comme dans leur travail. Quand les employés vont bien, l’entreprise peut aussi s’épanouir et en bénéficier.

fermer